Comment fonctionne un banc de puissance moteur pour moto ?

que fait un banc de puissance moteur de moto ?

Le banc de puissance est un équipement qui sert à mesurer le couple appliqué par les roues sur les rouleaux. Elle mesure également les pertes subies par votre moto au niveau des transmissions une fois l’accélération terminée. Il aide à définir la puissance motrice de votre moto.

Le banc de puissance ROTRONICS (par exemple) est un des meilleurs systèmes à l’heure actuelle. Il donne une mesure précise et une répétabilité extrême. Il est doté d’une station météo qui donne une mesure en temps réel de divers paramètres tels que la pression atmosphérique, la température et l’hygrométrie. L’objectif est de pouvoir modifier la puissance en cas de besoin.

Mode de fonctionnement

Le banc à puissance pour moto est un outil essentiel pour le développement d’une nouvelle reprogrammation du moteur, ainsi que pour obtenir les résultats des améliorations électroniques appliquées à votre moto.

L’électronique des motos modernes est gérée par le couple moteur. Cela signifie que pour mesurer la puissance et le couple, une force opposée est nécessaire. C’est là qu’un banc de puissance entre en jeu, notamment pour le freinage. Les rouleaux du banc génèrent cette contre-force, qui est adaptée à la force générée par les roues.

Que fait réellement le banc de freinage ? Il ralentit l’accélération et prélève un échantillon continu du couple généré sur chaque essieu, obtenant ainsi le couple moteur. En d’autres termes, le banc de puissance pour moto génère une force opposée égale à la force exercée par les roues : la puissance des roues.

Comment les valeurs de puissance et de couple sont-elles générées sur le banc ?

Au cours du processus de mesure de la moto le dynamomètre extrait un certain nombre de valeurs qui sont appliquées à des formules et où d’autres facteurs tels que la pression atmosphérique et la température sont impliqués. Il s’agit d’un processus impliquant des règles purement physiques.

En plus d’entrer dans des aspects très techniques et compliqués à expliquer, il est important de souligner que pour effectuer une mesure optimale sur le banc de puissance, des conditions favorables sont nécessaires. Par exemple, la pression atmosphérique idéale de 1013 mBar (millibars) ou hPa (hectopascals).

Pour mesurer l’accélération, un banc d’essai inertiel serait utilisé, mais l’électronique des motos modernes est gérée par le couple moteur. Cela signifie que pour mesurer la puissance et le couple, il faut une force opposée.

 Il y a 3 types de bancs, le nôtre est spécifiquement destiné au freinage. Les rouleaux du banc génèrent cette force opposée qui est adaptée à la force générée par les roues. C’est-à-dire qu’il ralentit l’accélération et prélève un échantillon continu de la torsion qui est générée dans chaque essieu, obtenant ainsi le couple moteur. En d’autres termes, le banc de puissance pour moto est conçu pour générer une force opposée égale à la force exercée par les roues : la puissance.